Le 07 janvier 2019
Temps de lecture: 2 min.
Partager

Une transition environnementale pour tous

Mis en place en 2010, le SME est une démarche collective de progrès environnemental durable. Son principal objectif est d’amener les acteurs de la filière viticole bordelaise à structurer leur entreprise afin d’améliorer leur impact sur l’environnement. Basé sur le volontariat, la mutualisation et le partage d’expérience, le SME s’adresse à toutes les entreprises, quels que soient leur structure (châteaux, maisons de négoce, caves coopératives), leur mode de production ou leur taille.

L’accompagnement personnalisé du SME apporte les moyens de progresser et facilite l’accès aux certifications :

 

L’humain au cœur du dispositif

Plus qu’un outil de gestion de l’entreprise, le SME est une logique de fonctionnement. Pour Muriel Barthe, Directrice Technique du CIVB à l’origine du projet, « un viticulteur a des contraintes financières et aussi des impératifs en termes de territoire, de voisinage ou de matériel… L’objectif du CIVB est de l’aider en lui apportant des outils et des solutions ».

Le SME répond ainsi à des attentes variées, parmi lesquelles la responsabilité sociétale des entreprises (RSE). « L’aspect humain passe aussi bien par les pratiques des viticulteurs que leur façon de manager leur personnel », souligne Muriel Barthe.

Désormais, chaque entreprise intégrant le SME dispose d’un accès à de nombreux supports d’accompagnement (modules de formation, tests de situation d’urgence, veille réglementaire…) pour faire progresser sa structure.

Au fil des années, le SME a su conquérir de nombreux acteurs de la filière. Il compte aujourd’hui 773 entreprises engagées, soit 25 000 hectares de vignes. En 2017, la première association pour le SME a ainsi accompagné simultanément 160 de ses membres vers la certification ISO 14001 et 223 exploitations vers la certification individuelle HVE (Haute valeur environnementale) de niveau 3 : présent sur les bouteilles, le logo Haute valeur environnementale est un excellent moyen de valoriser cette démarche auprès des consommateurs.

Un succès porteur pour cette organisation qui fait de Bordeaux le 1er vignoble à s’engager collectivement en matière d’environnement.

 


ZOOMS BONNES PRATIQUES

Château L’Évangile, des ruches dans les vignes

Au cœur de l’appellation Pomerol, le Château L’Évangile entend favoriser la biodiversité dans son vignoble. Membre de la première association pour le SME des vins de Bordeaux, il a mobilisé son personnel autour des problématiques environnementales et sanitaires, notamment l’arrêt de l’utilisation d’herbicide. Cet engagement l’a amené à implanter huit ruches au sein de la propriété depuis 2013. L’équipe du domaine a aussi mis en place la plantation de haies et des abris naturels pour la faune locale.

 

Une station d’épuration au cœur d’une maison de négoce

Depuis plus de vingt ans, la filière des vins de Bordeaux s’est engagée dans une viticulture responsable et durable. De nombreuses initiatives individuelles ont ainsi vu le jour. La Compagnie des vins de Bordeaux et de la Gironde (CVBG-Dourthe-Kressmann) fût l’une des premières à installer dès 2003 une station d’épuration. Celle-ci permet de maîtriser les effluents vinicoles et tous les déchets générés par l’activité du site.

Derniers articles

X

Voulez-vous vraiment annuler votre cours?

Oui

Non

X

Are you sure you want to cancel your session?

Oui

Non

X

Êtes-vous sûr de vouloir clôturer votre cours?

Yes

No