Le 09 Décembre 2020
Temps de lecture: 2 min.
Partager

La renommée du Concours Mondial de Bruxelles n’est plus à faire. En vingt-cinq années d’expérience, le concours fait aujourd’hui partie des plus importants événements internationaux du genre, tout en étant une vitrine des dernières tendances en matière de cépages, d’appellations et de millésimes. Quelle place pour les vins de Bordeaux dans un concours comme celui-là ? Nous avons posé la question à Stefaan Van den Abeele, membre du jury du concours cette année.

 

Bonjour Stefaan, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

J’ai plusieurs cordes à mon arc. Je possède tout d’abord une agence de courtage en vins et je suis Fournisseur Breveté de la Cour de Belgique. Je suis également sommelier conseil de l’Université de Suze-la-Rousse, consultant Wine and Dine et formateur accrédité de l’Ecole du vin de Bordeaux.

 

Comment l’édition 2020 du CMB a-t-elle été développée dans ce contexte particulier ?

Cette année a été une année exceptionnelle avec le Covid 19, mais toutes les précautions ont été prises à l’avance. Malheureusement les dégustateurs non européens n’étaient donc pas présents.

Cette année, le concours a eu lieu à Brno en République Tchèque. Lors de la dégustation, les organisateurs ont été plus stricts que ne l’exige la loi et tout le monde a bien respecté les règles imposées. Les membres du jury ont toujours gardé leur masque buccal, sauf pour déguster bien sûr.

 

Quel est le rôle du CMB aujourd’hui dans le monde du vin ?

Chaque année, le CMB reçoit de plus en plus d’échantillons du monde entier car les producteurs savent qu’une médaille du Concours Mondial de Bruxelles est un véritable gage de qualité et de confiance. En effet, que ce soit dans la grande distribution, chez les cavistes ou dans l’hôtellerie, de plus en plus de professionnels opteront pour des vins médaillés du Concours Mondial de Bruxelles.

D’un autre point de vu, on sait aussi que seuls les meilleurs dégustateurs sont sélectionnés pour être membre du jury.

Pour résumé, d’un côté comme de l’autre, le Concours Mondial de Bruxelles est aujourd’hui l’un des concours les plus reconnu et respecté dans le monde du vin.

 

Pouvez-vous nous dire un mot sur les vins de Bordeaux médaillés cette année et quelles tendances pouvons-nous tirer ?

Depuis plusieurs années, Bordeaux est clairement la plus grande région Française de la compétition avec 819 échantillons présentés, dont 229 médaillés soit 27,96 %.

SI je regarde les 229 médaillés de Bordeaux, je vois bien que ce ne sont pas uniquement de grandes appellations comme les Sauternes, les Graves, les Médoc ou encore les Libournais qui reçoivent des médailles. De plus en plus de Côtes de Bordeaux, de Bordeaux et de Bordeaux Supérieur sont médaillés.  Enfin, même s’ils sont peut-être moins connu par les amateurs de vins, beaucoup des vins blancs et rosés de Bordeaux reçoivent de plus en plus des médailles.

Bordeaux reste une référence et je suis convaincu que les médailles du CMB confirment la qualité de cette superbe région viticole.

Derniers articles

X

Voulez-vous vraiment annuler votre cours?

Oui

Non

X

Are you sure you want to cancel your session?

Oui

Non

X

Êtes-vous sûr de vouloir clôturer votre cours?

Yes

No